Putters de golf "Johnny Hartwig" ©

« Putters Johnny Hartwig »

Exceptionnels - Uniques au monde - rares - luxurieux et prestigieux
made in France

©

 

Le point technique et  les caractéristiques des putters " Johnny Hartwig"   Des Putters exceptionnels , rares et uniques

C’est en tant que golfeur amateur, que de fabriquer un putter hors normes et de prestige m’est venu à l’idée il y a quelques années. En fait dès que j’ai commencé à  jouer la petite balle blanche… Le principe du putting est simple : c'est un transfer de force .C'est la force cinétique ( vitesse donnée) engendrée par la masse du putter lors de l'impact, pour projeter la balle de golf à quelques mètres sur le green. La totale maîtrise du putt revenant au golfeur tout simplement !    Schématiquement résumé >             Vitesse + masse = distance obtenue + bonne visée et bonne position = réussite du putt.

Le but au final,étant de fabriquer des putters en cristal ,  des  putters prestigieux, des putters rares, des putters uniques...ce qui entrait dans le domaine de mon art .

Le cristal au plomb, très dense, limpide et lumineux issu de l’alchimie et du feu à toujours été perçu comme un matériau  prestigieux...très fragile et cassant au moindre choc ! Alors de là à en faire un club de golf….. inconcevable !! Trouvant cette idée farfelue,  mais aimant les défis techniques considérés comme impossibles….
Je me suis imposé ce challenge… et  l’ai concrétisé . Tout ce travail de recherches est protégé par la législation en vigueur (propriété industrielle, brevet etc..)

 Ma recherche à consisté dans un premier temps,de prendre comme base de comparaison ce qui se fait ( soit disant..) de mieux pour les  masses de putters …a savoir >  le titane.
Ce  métal possède  une densité de 4,51 Kg /Dm3.  Une dureté de 5 sur l’échelle de Mosh.   Un module de Young de 114.

Mes têtes de putters sont réalisées avec un cristal dont le mélange est calculé pour obtenir une densité calculée de  2,9  à  4,5 Kg/Dm3. (Pratiquement celle du Titane) ajustée en fonction du volume des putters.
Le module de Young  du cristal étant  à 48 - 49. Il n’a pas d’influence pratique, car il n'y a pas de torsion à maîtriser lors de la fabrication du bloc de cristal.
La résistance  du cristal à l’écrasement de 865 Nmm2 est suffisante et permet de  « putter »   sans problèmes.
La force cinétique  engendrée lors du putt par la masse du cristal suffit allègrement pour projeter la balle (norme = 46 grammes ) bien au-delà des  limites  des greens existants sur la plupart des parcours de golf.

 La dureté Mosh  calculé du cristal tombe à 3,23.  Le cristal est un matériau  plus tendre que le titane, ce qui engendre donc un « choc » plus doux lors du putting… Le transfert de la force entre le cristal et la balle au moment de l’impact devient plus doux, plus  «  sensitif » donnant une impression de choc « amorti » tout en assurant la même distance à la balle.
C’est une caractéristique recherchée par de nombreux golfeurs qui   jouent au « feeling » avec une action pendulaire lors du putting.
Mes putters en cristal  sont du type «  lourds ».  La masse de la tête (entre 350 et 500 g selon le modèle) engendre une trajectoire bien rectiligne lors du balancement (action pendulaire). Ceci est très efficace lors des petits « putts » inférieurs à 2 mètres.  
Le putter  « lourd »  pourrait être un « possible remède » aux joueurs atteints de  yips …ceci reste une question  que je laisse ouverte ..

Mes  putters sont dotés (ou non) d’un « pommeau » de cristal  en bout de grip. Décoratif et exclusif certes, mais il a un rôle technique bien défini et non négligeable. Le pommeau qui a parfois une masse équivalente  à la moitié de celle de la tête , déplace le point d’équilibre du putter vers le centre du shaft. Ceci évite le « bougé levier » et procure une sensation de stabilité à la préhension. Certains golfeurs utiliseront le pommeau  comme appui   abdominal/ventral. . Un style adopté par de nombreux joueurs amateurs et professionnels sur les circuits du monde golfique.  Mes Putters ne sont aucun cas des " belly " et ont une longueur standard de 37".

 J;Hartwig putters Putter Johnny Hartwig blocs en cours

Images Jean Hartwig. Copyright. Juin 2015. 

Un autre petit avantage de mes putters en cristal   : le positionnement  > Le poids permet de bien « sentir » la mise  à plat de la tête. Selon la lumière incidente et l’usinage du bloc de cristal, le(s) trait(s) de lumière sortant de la face avant est parallèle au bas de cette face. En cas de mauvais positionnement, ce trait lumineux n’est plus parallèle, indiquant  que le putter n’est pas à plat… Ceci est basé sur la dispersion de la lumière à travers les facettes taillées des cristaux et autres pierres précieuses.. C’est le principe de la « signature optique » pour les diamants.    Un petit plus sympathique, soumis  aux aléas de la météo…bien sur.

Ayant testé sur des parcours divers mes premiers prototypes, je dois mentionner néanmoins un petit point : Les faces en cristal sont susceptibles de se « rayer »( tout comme le métal ) à l’impact par le sable qui serait resté sur les balles, par temps humide ou remise en état des greens par exemple (sablage après carottage). Après  l'avoir testé une année dans toutes les conditions...je n'ai pas remarqué de rayures sur mon prototype personnel.
Mais tout golfeur sait ou applique le rituel usuel… que  toute balle sur le green…est marquée et essuyée systématiquement…      Il suffit de faire de même pour le putter en cristal, et  de remettre le couvre protecteur jusqu’au prochain trou. > pour éviter le "Kling kling" dans le sac....De plus, et à la demande, je peux usiner/tailler une surface d'impact anti rayures sur mes putters. ...et au cas où cela se produirait...je restaurerai à neuf cette surface.

Maintenant,  on peut avoir le plus sophistiqué des putters au monde, au final c’est toujours au golfeur de s’adapter et de maîtriser son putter…  jamais l’inverse !

Mais une chose est certaine : votre putter sera unique, un putter rare et prestigieux..où j'aurai mis toutes mes compétences de Maître-Artisan d'Art pour le fabriquer..     

Chaque  Putter " Johnny Hartwig" est  unique, rare et exceptionnel...! un véritable "joyau"  personnel qui scintillera non seulement dans votre sac...mais tout au long de vos parcours...

   

De véritables   Putters uniques au monde !

Prix et  conditions

En conclusion :  

Je fabrique des putters de prestige, ils sont uniques car différents de forme, de poids et de ciselure taillée main.. Chaque bloc de cristal est usiné, taillé et poli à la main selon les règles de l’art du cristal dans mon atelier. Chaque putter est signé individuellement, comporte un numéro d’attribution et un certificat d’origine.C’est avant tout  un « objet d’art » de prestige, une pièce unique, un bijou fait entièrement à la main,  un véritable joyau  au service du putting...
Que ce soit pour jouer, ou comme trophée, Un putter « Johnny Hartwig » est le nec plus ultra du genre. Créé et réalisé par un golfeur pour des golfeurs...un must de l'objet d'art unique et personnel.

Tous mes  putters peuvent êtres personnalisés " choix " à la demande, une fabrication sur mesures selon les désirs de chacun, shaft, grip , pommeau etc...

Mécénat et Participation active....      devenez acteur  >                                Crowdfunding  campaign / campagne de financement participatif

                                                                                                                                

Créations, conception, marque, idée et modèles sont  protégés selon la legislation en vigueur.
© ® ™
   

Hartwig Jean Cristallerie d’Art
Maître Artisan d’Art  - Meilleur Ouvrier de France
1010, rue de la Nivelle
45200. Amilly. France

Contact :
Hartwigjean@hotmail.com

 

Fait le aujourd'hui / today