La restauration des verres et cristaux anciens

par Jean Hartwig. ©  M.O.F

E1

L'élimination des dégâts par meulage. Les défauts sont éliminés par enlèvement de matière.C'est le cas général.
Les restaurations les plus courrantes concernent les verres ébréchés. Ceux ci sont remis à neuf après un meulage sur le pourtour du buvant détérioré.
Les éclats,chocs et rayures sur des pièces anciennes ou plus récentes sont également éliminés par cette méthode.
L'aspect final est sensiblement modifié ( gros chocs sur pièces massives par exemple)
D'autres réparations ,telles les carafes et pièces entartrées nécessitent une action de polissage chimique pour leur remise à neuf.
Il est également possible de restaurer par collage , mais un collage reste un collage et la ligne de cassure reste plus ou moins visible.
Enfin les belles montures en argent des XVII,XVIII et XIX èmes siécles ( salerons,sucriers,drageoirs,et autres pots etc..) ou il manque les pièces de verre ( bleu ou clair) amènera la fabrication complète de la pièce manquante.

L'atelier "réparation/restauration" est à la dispostion de toute demande,et peut fournir un devis rapide sur une image numérique détaillée . Expéditions toutes destinations par messagerie rapide.  

accueil que peut-on restaurer exemples lustrerie